vendredi 13 février 2015

Concert du Collectif Sax au Conservatoire de Calais


Le Concert



Rencontre avec Jean-Luc Vigneau

 


MasterClass au Conservatoire



Affiches


vendredi 6 février 2015

Concert pédagogique des classes d'Arrangement et de Réduction d’œuvres d'Anne Secq-Delecroix

Organisé par Les Amis du Conservatoire de Roubaix au Conservatoire.

mercredi 14 janvier 2015

Concert-Animation du Quatuor au Musée de la Piscine de Roubaix - Nuit de l'Académie



Publié le 19/01/2015 à 18H06, mis à jour le 19/01/2015 à 18H57

Nocturne au musée de la Piscine de Roubaix pour les amateurs et les étudiants

 © France 3 / Culturebox
300 peintres amateurs ou étudiants en école d'art ont assisté la semaine dernière à une soirée magique à la Piscine de Roubaix. Dessiner et redécouvrir les oeuvres le temps d'une nuit entre ombres et lumières, les participants étaient ravis.
Le musée de la Piscine de Roubaix se transforme le temps d'une nuit en immense atelier d'artiste. Le lieu prestigieux a ouvert ses portes aux étudiants et laisse deux salles libres d'accés

Reportage : F. Henaut / D. Dumont / S. Naumovitz 





Les participants disposent de tout leur temps pour dessiner selon modèle dans le bassin aux sculptures et dans l'exposition temporaire dédiée à Camille Claudel. Une manière pour eux de pratiquer pendant de longues heures devant des chefs d'oeuvre de la sculptrice.


Dessinatrice devant la petite châtelaine de Camille Claudel

Dessinatrice devant la petite châtelaine de Camille Claudel © France 3 / Culturebox


Pour cette première édition, 300 personnes ont eu le privilège d'assister à la première nuit de l'académie de La Piscine de Roubaix



lundi 12 janvier 2015

Roubaix: le conservatoire fait la fête et «ça fait du bien»


Roubaix: le conservatoire fait la fête et «ça fait du bien»


PUBLIÉ LE 
PAR GILLES MARCHAL

De la musique, des chansons, des enfants, des paillettes, en deux mots de la gaîté et du rêve. Le concert du Nouvel An donné par le conservatoire de Roubaix ce dimanche est tombé à point nommé pour conclure une semaine difficile. « Un grand bol d’air frais » pour les 1 700 spectateurs du Colisée.
Avant la musique, le silence. Une minute. En hommage aux victimes des attentats. Et tout de suite après, comme pour conjurer le mauvais sort, un grand feu d’artifice de deux heures, joyeux et coloré. Salutaire aussi. « Ça fait du bien », dira Martine, une mamie heureuse, à l’issue de la prestation.
Sur la scène du Colisée, 300 élèves et professeurs du conservatoire de Roubaix ont donné le rythme. Des petits, des grands, des musiciens, des chanteurs, des danseurs, tous issus de l’orchestre symphonique ou des classes de formation musicale, de danse, d’art lyrique et d’art dramatique. Deux mois qu’ils préparaient ça sous le commandement martial d’Isabelle Leupe, la directrice. Une petite prouesse pour mettre en musique et en mouvement l’univers de Disney : Aladin, Mary Poppins, le Roi lion, le Livre de la jungle, Cendrillon, et, pour finir, la Belle et la bête et son hymne bienfaisant, C’est la fête.

« Changer les idées »

C’était la fête, oui, après une semaine de plomb. Le spectacle aurait pu être annulé par mesure de sécurité ou pour marquer le deuil national, la municipalité s’y est refusée. « Il y a tellement de travail derrière ça que ça aurait été un grand gâchis d’annuler, explique un membre du cabinet du maire. On a préféré donner ces deux heures pour changer les idées.»
Objectif atteint. Malika confirme. Cette quinquagénaire est fidèle au rendez-vous depuis 9 ans : « C’est magnifique, un grand bol d’air frais dans le contexte actuel. Pendant tout le spectacle j’ai été transportée. On n’oublie pas ce qui s’est passé mais c’est magnifique. »
Hadda est du même avis. La prestation à laquelle ont participé ses enfants et ses neveux l’a ravie. « Le spectacle est féerique, comme d’habitude. Il n’y a pas de mots pour le décrire. »
Quant à la directrice Isabelle Leupe, « fatiguée mais ravie », elle promet de remettre ça l’année prochaine. Et pourquoi pas donner plusieurs représentations puisque selon le maire Guillaume Delbar, « on aurait pu remplir un Zénith ou Bercy tellement il y avait de demandes» ? On nomme ça le succès.

mardi 2 décembre 2014

AEMVA - Concert de Noël 2014

Réalisation de l'affiche du Concert de Noël 2014 "Un Noël à New-York" pour l'Association des Ecoles de Musique de Villeneuve d'Ascq (AEMVA) dans laquelle je suis "Chargé de Projets et de Coordination" depuis la rentrée scolaire 2014-2015.




samedi 29 novembre 2014

lundi 3 novembre 2014

Villeneuve-d’Ascq: après l’incendie, les cours ont repris à l’école de musique

Villeneuve-d’Ascq: après l’incendie, les cours ont repris à l’école de musique

PUBLIÉ LE 
par françois flourens

L’odeur de fumée est encore prégnante dans les locaux de l’école de musique mais il n’y a plus aucun risque d’inhalation de particules fines après le nettoyage des locaux suite à l’incendie du 4 octobre. Mais une partie du bâtiment est encore condamnée en attendant les travaux complets de réfection.
L’heure de la reprise, hier, pour les professeurs et les salariés de l’école de musique.

C’était jour de reprise pour les professeurs et salariés de l’école de musique hier après-midi. Ils rencontraient le directeur, François Clercx qui leur a expliqué les petits changements d’emploi du temps qui vont s’opérer, le temps que les locaux soient complètement remis à neuf. Salis par la suie provoquée par les fumées, ils ont été entièrement nettoyés et décontaminés. Les conduites d’aération et le système de climatisation ont été démontés et traités avec des produits spéciaux.
« Nous avons reçu la commission de sécurité vendredi dernier. Elle a donné son accord pour une reprise des activités. Les organes de sécurité ont été vérifiés », explique François Clercx.
Les experts sont passés et ont examiné les endroits les plus sinistrés. Les trois pièces de la partie centrale du bâtiment, la plus touchée par l’incendie survenu le 4 octobre dernier, sont encore inaccessibles. Ils sont provisoirement condamnés par des cloisons et des portes coupe-feu. L’accueil se tiendra de façon provisoire dans le couloir d’entrée du rez-de-chaussée.
Au total, les élèves n’auront manqué que deux heures d’instrument et de cours de solfège car dans le laps de temps, les vacances de la Toussaint ont opportunément offert quinze jours de répit. « C’est d’ailleurs miraculeux que nous puissions reprendre si vite par rapport à l’événement. Nous devons en revanche procéder à des aménagements, car nous ne pouvons plus accueillir autant d’effectifs, notamment les personnes à mobilité réduite. Certaines issues de secours sont provisoirement condamnées », ajoute le directeur.
Mais ce dernier a obtenu l’autorisation du directeur de l’école Saint-Exupéry voisine qui va prêter des salles en dehors du temps scolaire pour accueillir certains cours de musique.
« C’est une marque de solidarité qui nous touche », confie le resposnable
.

dimanche 20 avril 2014

Quatuor Echo - Examen au conservatoire de Roubaix

Programme : 
Concerto Italien de J-S Bach - 1er et 2ème mvt
Fireworks de Karol Beffa - 2ème mvt

samedi 12 avril 2014

Concert Jean-Yves Fourmeau et le Collectif Sax - Concert à Marquette-lez-Lille








« Un concert pas comme les autres, avec un musicien de génie. »


Dans le cadre du bicentenaire de la naissance d’Adolph Sax, Jean-Yves Fourmeau, héritier de la grande école française du saxophone classique, s’arrête pour une date exceptionnelle dans le

cadre original de l’église Notre-Dame de Lourdes. Jean-Yves Fourmeau est un touche-à-tout. Soliste, interprète de musique de chambre, saxophoniste dans un orchestre, enseignant...

Ce musicien de renom s’est forgé depuis plusieurs années une notoriété internationale : des étudiants viennent désormais du monde entier pour suivre ses cours. Professeur au conservatoire de Cergy-Pontoise, il donne également des concerts et master-class en Europe, Asie, Canada, USA, mais aussi en Australie. Le musicien est également l’auteur de 14 CD en solo et avec son quatuor éponyme

reconnu aujourd’hui comme l’un des meilleurs sur le plan international.

Durant cette soirée, le Collectif Sax jouera aux côtés du grand Maestro qu’est Jean-Yves Fourmeau. Crée en 1996, le Collectif Sax se compose de professeurs originaires du Nord - Pas-De-Calais et placés sous la direction musicale de Guénaël Catteloin, professeur au Conservatoire de Marquette. En première partie : l’ensemble de saxophones intercommunal, regroupant les élèves des écoles de musique des villes de Lambersart, Saint-André et Marquette-lez-Lille. Infos pratiques Samedi 12 avril, 20h30, église Notre-Dame de Lourdes, 309 rue de Lille – Marquette-lez-Lille. Tarifs : 5€ (extérieurs), 3.50€ (Marquettois), 1.50€ (-16 ans), gratuit pour les moins de 6 ans et les

demandeurs d’emploi.

Renseignements : 03 20 51 14 63 ou conservatoire@marquettelezlille.fr






Marquette-lez-Lille: une soirée «100% Sax» avec Jean-Yves Fourmeau


PUBLIÉ LE 
SYLVAIN MIONNET
Dans le cadre du programme « anno XIV », la ville de Marquette célébrera ce soir le bicentenaire de la naissance d’Adolphe Sax, célèbre inventeur du saxophone.




Le saxophoniste de renom participera à plusieurs manifestations en Europe pour le bicentenaire de la naissance d’Adolphe Sax.







Pour ce faire, l’église Notre-Dame-de-Lourdes accueillera ce soir Jean-Yves Fourmeau, professeur de saxophone au conservatoire de Cergy-Pontoise, et interprète classique de renommée internationale de l’instrument. Le concert se fera aux côtés du Collectif Sax, un ensemble nordiste composé exclusivement de saxophones (sopranos, altos, ténors et barytons).
Né à Croix et ayant fait la première partie de ses études musicales au conservatoire de Roubaix, Jean-Yves Fourmeau voit ce concert avec un petit air de retour aux sources : « Je suis un Nordiste, et c’est toujours agréable de revenir, ça me permet de retrouver de vieux amis. » Amis parmi lesquels on retrouve par exemple Fabrice Thiesse, directeur du conservatoire de Marquette à l’origine du projet.
Guénaël Catteloin, l’un de ses anciens élèves, sera également de la partie… et sera aujourd’hui à la direction du Collectif Sax, ainsi que de son ancien professeur ! « Ce sera très amusant d’être mené à la baguette par l’un de mes anciens élèves ! »
Jean-Yves Fourmeau interprétera entre autres une pièce de Jules Demersseman, un ami d’Adolphe Sax, ainsi qu’une savoureuse adaptation pour saxophone de la Czsarda de Monti, initialement écrite pour violon.
Le concert regroupera donc plusieurs générations et il représentera également tous les niveaux puisque la première partie sera assurée par l’ensemble intercommunal de Marquette, Lambersart et Saint-André, composé de jeunes saxophonistes des trois écoles de musique. Une diversité chère au cœur du soliste, qui explique que « la qualité d’un concert n’est pas nécessairement liée au niveau de ses interprètes, ni à la taille de la ville qui l’accueille d’ailleurs ».








Marquette-lez-Lille : le grand saxophoniste Jean-Yves Fourmeau à Notre-Dame-de-Lourdes


PUBLIÉ LE 
BENOIT LEMAITRE (CLP)

Jean Yves Fourmeau et le Collectif Sax ont célébré avec panache l’anniversaire d’Adolphe Sax, né il y a deux siècles et inventeur du saxophone. Les musiciens ont donné un concert samedi à l’église Notre-Dame-de-Lourdes.

À l’origine de cette soirée : Fabrice Siesse, le directeur du conservatoire de Marquette, lui-même saxophoniste reconnu. Il connaît Jean-Yves Fourmeaux depuis quatre décennies. Il a présenté son ami en rappelant sa carrière et son jeu unique que le public a pu savourer.
Le Collectif Sax, fondé en 1996 par Joël Batteau, professeur de saxophone au conservatoire de Roubaix, a alors accompagné Jean-Yves Fourmeau, sous la direction de Guénaël Catteloin, ancien élève du virtuose.